Anima Communication Théâtre

Le théâtre, un art pour mieux communiquer

20
août 2021
PROCHAIN SPECTACLE
Posté dans Non classé par animact à 3:29 | Pas de réponses »

FRANKENSTEIN 

ou 

Le Prométhée moderne

frederick-cooper-boris-frankenstein-2-25-2019-small

A propos du spectacle

 

Au cœur de l’histoire se trouve la notion de monstruosité et plus encore la question de ce qui fait un monstre. La réponse semble être que l’on ne nait pas monstre, mais qu’on devient monstre par le regard des autres. Frankenstein ne voudra jamais admettre cette vérité et préfèrera croire qu’il a créé un monstre en l’amenant à la vie. La vérité est plus complexe que Victor ne veut l’admettre. La laideur de l’être qu’il crée est la raison primordiale pour laquelle il le fuit et l’abandonne. Mais cette laideur, il l’a lui-même conçue. Ce qui est curieux c’est qu’il ne la réalise qu’au moment où le corps s’anime. Cet aspect externe amène Victor à considérer sa création comme un monstre bien avant qu’elle ne fasse le moindre mal à qui que ce soit. Frankenstein peut être considéré comme un parent monstrueux, car il refuse d’élever son enfant. Il ne découvrira que bien plus tard l’esprit de sa création, son intelligence et sa capacité au bien, mais il sera trop tard : les meurtres ont commencé et lui permettent de légitimer a posteriori son abandon.

De taille géante et pourvu d’une peau lui donnant l’aspect d’une momie, son apparence terrifie tous ceux qui l’aperçoivent et l’exclut du monde. L’étendue de cette répugnance suggère qu’il y a quelque chose d’indescriptible dans cette laideur, qu’il se dégage de lui quelque chose qui fait réaliser qu’il n’est pas un être naturel. Quoi qu’il en soit, la réaction des gens à sa vue fait éclater la méchanceté de l’homme. Le Monstre est, au début, un être innocent qui croit à la bonté des gens ; les trouvant beaux à l’extérieur, il s’attend à ce qu’ils soient beaux à l’intérieur. Mais, les êtres physiquement beaux se révèlent monstrueux, alors que l’homme au physique monstrueux cache une âme innocente. Il décide de vivre caché et s’installe dans une cave près d’une famille composée d’un père aveugle et ses deux enfants. Tout se passe bien, tant qu’il reste invisible. Lorsqu’il décide de se manifester auprès de la famille, il n’y a que le vieil aveugle pour discerner vraiment sa bonté en sa présence. Ses bonnes actions n’effacent pas son aspect hideux et il se fait chasser. A partir de cet événement, le comportement du Monstre commence à changer.


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Larchedesmastinsespagnols |
SYNDICAT DÉPARTEMENTAL CFTC... |
Cm1neige |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Causeanimale
| Les amis de Saint Etienne
| I Volunteer! (2GT3/4)